Bybozo, un parfum, une humeur

Ah les parfums, qu’est-ce que nous serions sans eux ?! Synonyme de raffinement, ils sont utilisés depuis la nuit des temps – des archéologues ont trouvé des tablettes cunéiformes qui montre que les Sumériens (IVe millénaire avant J.-C.) faisaient déjà de la fabrication et du commerce de parfums – à différentes fins.

Les Grecs par exemple l’utilisaient pour obtenir la protection des Dieux alors que les guerriers étaient massés à l’huile parfumée pour accroître leurs performances. Les Egyptiens quant à eux s’en servaient pour différentes pratiques religieuses voire simplement en rituel de beauté : des chercheurs ont en effet trouvé un flacon de parfum qui aurait pu être porté par Cléopâtre. 

Quoiqu’il en soit les techniques de fabrication et les utilisations du parfum ont évolué au fur et à mesure des différentes civilisations. Le livre Le Parfum de Patrick Süskind est d’ailleurs une belle métaphore selon moi de l’effet que peut procurer une odeur.

Aujourd’hui encore, on parfume beaucoup de choses si ce n’est tout : son corps évidemment mais aussi son chez soi, ses vêtements etc. A tel point que cette industrie a pesé plus de 42 milliards de dollars US en 2018 et continue une belle croissance.

Chacun veut sa part du gâteau et l’offre est aujourd’hui pléthorique. Entre parfums bon marché, parfums de grandes marques, il est difficile de se repérer tant les possibilités sont infinies. Derrière, les groupes de cosmétiques investissent des sommes considérables en communication et publicité car le parfum est quelque part encore et toujours un synonyme de raffinement, d’excellence, de séduction voire une part de luxe qui deviendrait tout d’un coup accessible.

Si comme moi, vous souhaitez jouer la carte de l’originalité, je vous conseille de vous orienter vers des parfumeurs plus confidentiels dits parfumeurs de niche. Quoi de mieux que de laisser derrière soi une fragrance unique qui en ferait retourner toutes les personnes que vous croiserez.

Black Mafia - Bybozo
Black Mafia © Bybozo

J’ai récemment découvert Bybozo qui a été créée en 2020 par Khalil Hamoudi. Originaire du Kurdistan et passionné par l’art et le monde de la mode, il a voulu concrétiser sa vision en élaborant 11 fragrances aussi délicates les unes que les autres. Une fierté dont il a souhaité rendre hommage à son grand-père, Fatah Bozo.

Ses parfums s’inspirent de sa jeunesse, de l’air frais, des champs fleuris, de la montagne qu’il s’amusait à parcourir dans son enfance. Unisexes, son objectif n’est pas forcément que vous trouviez votre parfum parmi les 11 de cette première collection, mais que vous vous amusiez à en changer voire les mélanger en fonction de votre humeur.

De ses origines orientales, on retrouve des notes épicées, florales, boisées ou encore musquées. Chaque eau de parfum raconte une histoire ou un état d’esprit. Par exemple In Law (en droit – l’homme de loi) est imaginé comme « une cravate austère, ornée d’un motif à peine perceptible, un costume qui peut paraître austère et sexy » dont le tout « crée une aura mystérieuse, chaude dotée d’une légère amertume ». Concrètement, on retrouve dans celui-ci des ingrédients tels que du safran, de l’oud, des clous de girofle ou du vétiver. Une belle promesse olfactive !

Pour ceux qui préfèrent des notes plus fumées et boisées, le Black Mafia sera fait pour vous. A base de tabac, café et d’encens, il est décrit comme « une fumée douce et captivante d’une forêt sombre et impénétrable ». Un mélange d’odeur de grains grillés, de tabac chaud et de bois épais et résineux.

Je vous laisse parcourir le site internet pour voir celui ou ceux qui vous correspondent le mieux. Les mélanges sont possibles, laissez-vous donc aller à votre imagination et votre créativité.

En terme de prix, on reste sur du parfum de niche et les eaux de parfum sont toujours un peu plus chères car plus concentrées. Comptez 140 € pour l’Eternal Rainbow, l’Immoral ou le Joker, et jusqu’à 190 € pour le Brutal.

Heirama

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin
Tweet about this on Twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.