Les tendances masculines automne-hiver 2019/20

La Fashion Week masculine de Paris s’est terminée le mois dernier en beauté par le tout premier défilé homme de la maison Céline sous l’impulsion d’Hedi Slimane. Le créateur star, anciennement chez Saint Laurent a offert sa vision de la mode masculine sur la place de la Concorde. Si ce défilé et celui de Balmain étaient les plus attendus de cette saison, il n’en demeure pas moins que j’ai assisté et scruté les autres maisons pour connaître les tendances de l’hiver prochain. Voici ce que j’en retiens :

1. Le retour du tailoring

Enfin ! Je l’attendais avec impatience. Si la mode du skatewear/streetwear (appelez là comme vous voulez) avait envahi tous les podiums, les marques sont revenues cette saison à une mode qui fait la part belle aux coupes plus travaillées et au tailoring. Non pas que je dénigre cette mode de l’oversize et du non cintré, mais il fallait aussi revenir à l’essentiel et proposer une offre plus classique, qui corresponde aux dandys de mon genre.

C’est le cas notamment de Dior sous l’impulsion de son directeur artistique Kim Jones. Celui-ci a proposé pour sa troisième collection un des vestiaires qui a fait le plus l’unanimité au sein de la planète mode. Le tailleur était de mise et les nombreuses pièces dans les tons ardoises, pourpres étaient complétées par des drapés et des accessoires ultra-désirables comme ces petits étuis à AirPods.

Berluti, lui qui n’a quasi jamais fait dans cette mode du streetwear au temps d’Haider Ackermann et maintenant sous la direction de Kris Van Asche, a continué à proposer un vestiaire classique, rehaussé de couleurs pimpantes comme le rose fuchsia, le bleu électrique ou le rouge vif. J’ai bien apprécié également les pièces effet arbre que le nouveau directeur artistique a proposé.

Pour le premier défilé masculin pour la maison française Celine (sans accent maintenant), le talentueux créateurs, Hedi Slimane, qui a commencé chez Yves Saint Laurent, a proposé une mode qui a fait son succès à ses débuts. Présentant ainsi un vestiaire sur le détail de la coupe, plutôt androgyne, il a certainement voulu rappeler que le tailoring… c’est lui.

2. Inspiration savane

Présent dans les dernières collections féminines, l’imprimé léopard (et les pendants comme la panthère, le tigre…) est également une tendance remarquée. En hommage à Monsieur Dior, Kim Jones pare ses mannequins d’écharpe, de pull et de manteau à l’effigie de ces animaux de la savane.

Chez Louis Vuitton, Virgil Abloh crée des total look façon pied coq, mais en réalité reprenant la forme de l’Afrique. Un hommage à ce continent dont il tire ses origines et évoquant également le voyage, cher à la maison.

Paul Smith quant à lui, joue sur le côté python avec ce manteau rouge et cette veste bleue et apporte des touches d’imprimés léopard sur des écharpes et foulards.

La maison Celine, sous l’impulsion d’Hedi Slimane, reprend ces motifs sur trois des manteaux présentés.

3. Le bicolor

Assez tendance chez plusieurs créateurs, le bicolore reprend du galon. Cet effet qui consiste avec mettre une certaine couleur d’un côté de la veste ou du pantalon et une autre de l’autre a été vu chez Thom Browne, qui l’a travaillé évidemment à sa manière, Balmain, Sean Suen ou encore Henrik Vibskov notamment.

Cela apporte un effet décalé au style, comme un trompe l’oeil. Vous pouvez soit opter pour un total contraste pour donner l’impression que ce sont deux vêtements distincts, soit choisir le dégradé ou le ton sur ton pour jouer le côté vintage.

4. Le motif à carreaux

Du carreaux, en voulez-vous en voilà. On ne peut pas dire qu’il n’était pas présent cette saison. Chacun l’a revisité à sa manière, en grand ou petit format, plus discret à plus voyant. Il est partout ! 

Il apporte ce côté dandy que j’affectionne tant. Bien sûr je parle de la mode dandy et non du dandysme qui peut se référer aussi à une attitude et un style décrit par Baudelaire entre autres.

Le carreau a cette tendance à amincir et allonger la silhouette. En pantalon, il donne une allure élancée. Il est aussi un marqueur de formes. Donc attention ce que vous souhaitez mettre en avant. Par exemple, les pièces de Thom Browne, marquent parfaitement la taille et donnent de l’ampleur aux épaules ce qui donne une belle impression de corps taillés en V.

Mes coups de coeur

Je rejoins mes confrères pour applaudir l’excellent travail que Kim Jones a réalisé chez Dior. Entre tailleurs parfaitement réalisés et belle silhouette, tout y était.

Thom Browne également m’a particulièrement enchanté par son approche relativement féminine de sa collection. Il fait parti de ces créateurs totalement avant-gardiste pour lesquels il faut s’inspirer pour sa technique et les tendances qu’il crée.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin
Tweet about this on Twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.